En août dernier, le premier gouvernement Conte s’est effondré... pour laisser la place à un deuxième gouvernement Conte. Le premier gouvernement était formé par une alliance du « Mouvement 5 étoiles » (M5S, « anti-système ») et de « La Ligue » de Matteo Salvini (extrême droite). Le deuxième gouvernement Conte rassemble de façon inédite le M5S et le Parti Démocratique (PD, centre gauche), qui était auparavant dans l’opposition.

Depuis près de dix mois, la mobilisation révolutionnaire du peuple algérien, le Hirak (« mouvement »), ne désarme pas. Preuve en a été donnée par le boycott massif de l’élection présidentielle du 12 décembre dernier.