Depuis le 18 mai 2011, le camarade Mohamed Ghalout, un militant étudiant de la « Voix démocratique basiste » dans les rangs de l’Union nationale des étudiants marocains, est détenu dans les prisons de la dictature alors que son audition a été reportée pour la deuxième fois. Il a été arrêté sur des accusations fausses et il subit un procès politique injuste.