Le 21 décembre dernier se sont réunis des milliers de personnes à travers le pays lors de manifestations en appui à Idle No More, un mouvement populaire dédié à la protection de l'environnement et au respect des traités et des droits des peuples autochtones, qui s'oppose à la nouvelle législation fédérale. Les activistes des Premières Nations et leurs sympathisants se sont mobilisé à l'échelle du pays, la plus grande manifestation ayant réuni 2000 personnes sur la colline parlementaire. Des rassemblements de solidarité ont eu lieu à travers le monde, de la Nouvelle-Zélande à Los Angeles en passant par le Royaume-Uni. Quelques militants ont aussi bloqué des routes et des chemins de fer. En l'espace de quelques semaines, Idle No More est devenu le plus important mouvement social au Canada depuis Occupy et la grève étudiante au Québec.