Il y a 70 ans, le Front Populaire accédait au pouvoir. En même temps, une puissante vague de grèves avec occupation déferlait sur le pays. Dès son entrée en fonction, le nouveau gouvernement faisait voter la semaine de 40 heures et les deux semaines de congés payés, entre autres.

Les manifestations anti-CPE se succèdent à un rythme quasi-quotidien. En un mois et demi, plusieurs millions de lycéens, d’étudiants et de salariés ont battu le pavé ou fait grève pour exiger le retrait du CPE - et, de plus en plus souvent, la démission du gouvernement. Face à l’ampleur croissante de la mobilisation, la droite prend peur et se divise.

La Riposte has written an open letter to the Young Communists in France, in answer to the attempt, on the part of the leadership of the Communist Youth organisation, to stifle debate on the Marxist ideas defended by the journal. We publish it here in French.

Un article publié par Libération, le 9 janvier dernier, présente Hugo Chavez comme un « antisémite ». C’est là une attaque tout à fait ignoble contre le président du Venezuela. Dans la foulée, d’autres médias ont repris le même thème. La presse française et internationale a souvent qualifié Chavez de dictateur, de « populiste », de manipulateur, de terroriste ou de collaborateur d’Al Qaeda.