Ces douze derniers mois, dans le monde entier, des millions de jeunes ont participé aux « grèves pour le climat ». Lancées en Suède par Greta Thunberg, en août 2018, ces mobilisations se sont rapidement propagées à l’échelle mondiale. Dans tous les pays, un nombre croissant de jeunes exige un changement de système pour empêcher la destruction de l’environnement.

Le monde entier a récemment été une fois de plus secoué par une vague de massacres perpétrés par des extrémistes de droite. Les auteurs des tueries de Gilroy en Californie et El Paso au Texas, qui ont fait 25 victimes, avaient même partagé des manifestes fascistes détaillant leurs croyances politiques. Il faudrait être aveugle pour ne pas voir que les politiciens de droite comme le président américain Donald Trump sont complices de cette recrudescence des attentats fascistes.

Du 23 au 30 juillet, des marxistes venus du monde entier ont assisté à l’école mondiale de la Tendance Marxiste Internationale, dans le nord de l’Italie. Les participants venaient d’aussi loin que le Pakistan, le Canada, le Mexique, le Brésil, le Venezuela et l’Afrique du Sud. Pour l’Europe, des camarades de Grande-Bretagne, d’Italie, de France, d’Espagne, d’Allemagne, de Suisse, de Suède et de Yougoslavie, entre autres, étaient présents. Au total, environ 400 camarades à travers le monde ont pris part à cet évènement exaltant.