Venezuela : solidarité avec les travailleurs d’Inaf, Inveval, Gotcha et MDS !

French translation of Venezuela: Solidarity with the workers of INAF, Inveval, Gotcha and MDS (August 28, 2008)

Nous avons reçu l’appel suivant, des camarades du FRETECO (Front Révolutionnaire des Travailleurs des Usines Occupées), au Venezuela. Le propriétaire d’une entreprise occupée, l’Inaf, menace les travailleurs de les expulser le 30 août prochain. Nous en appelons à la solidarité internationale : soutenez le contrôle ouvrier, signez cette résolution !

*

Pour le contrôle ouvrier, le contrôle paysan, le contrôle des conseils communaux !

La révolution doit avancer !

1) Non à l’expulsion des travailleurs de l’usine occupée d’Inaf

Le propriétaire d’Industria Nacional de Artículos de Ferretería (Inaf) menace d’expulser les travailleurs de l’usine, le 30 août prochain. Les travailleurs de cette usine ont été poussés à l’occuper en 2006, afin de défendre leurs emplois et leurs salaires. Ils répondaient au sabotage du propriétaire. Les travailleurs d’Inaf sont un exemple pour la classe ouvrière, au Venezuela et à l’échelle internationale. Ils ont prouvé que les travailleurs peuvent gérer une usine et que le contrôle ouvrier fait partie intégrante de la révolution bolivarienne. Le contrôle ouvrier est un élément décisif pour faire avancer la révolution vers le socialisme.

2) Pour la relance de la production à Inveval

Les travailleurs d’Inveval (une entreprise expropriée par le gouvernement, en 2005, et qui produit des valves pour PDVSA) sont parvenus à gérer l’usine sous contrôle ouvrier. Ils ont restauré le fonctionnement des machines et de l’infrastructure. Cependant, il leur manque les matières premières qui leur étaient fournies par l’entreprise Acerven, laquelle est fermée depuis le lock-out patronal de 2003. Pour que les travailleurs d’Inveval puissent fournir de nouvelles valves à l’industrie pétrolière, Acerven doit être exproprié et sa production restaurée, sous contrôle ouvrier.

3) D’autres entreprises occupées par les travailleurs rencontrent des difficultés similaires.

Les patrons sabotent l’économie du pays, stockent des denrées alimentaires de base, ferment des entreprises, jètent des travailleurs à la rue, aggravent l’exploitation des salariés, etc.

En conséquence, nos demandons :

1) L’expropriation d’Inaf, sous contrôle ouvrier, pour en faire une authentique entreprise socialiste.
2) L’expropriation d’Acerven sous contrôle ouvrier, pour qu’Inveval puisse fournir des valves à PDVSA.
3) L’expropriation de Transporte MDS, sous contrôle ouvrier
4) L’expropriation de Franelas Gotcha

Nous en appelons à la solidarité des Conseils Communaux, des Bataillons du PSUV, des organisations syndicales, des organisations paysannes, des coopératives et des organisations révolutionnaires en général. Nous devons nous unir dans la lutte pour mener notre révolution jusqu’au socialisme.

  • Pour l’expropriation, sous contrôle ouvrier, d’Inaf, Acerven, Transporte MDS et Franelas Gotcha.

  • Pour le contrôle ouvrier dans les industries nationalisées telles que Sidor, Lafarge, Cemex et Holcim, EDC et CANTV.

  • Pour la formation de Conseils d’Usine et de Conseils Ouvriers.

Nous devons lutter :

  • Pour des conditions de vie décentes pour les travailleurs

  • Pour la réduction du temps de travail

  • Contre l’exploitation des ouvriers

  • Pour le socialisme, sous le contrôle des ouvriers et du peuple

Merci de signer cette résolution et de l’envoyer à :

Président de la République : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Ministre de l’Industrie légère et du commerce (MILCO) : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Copie à : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

FRETECO 

 

Source: La Riposte