Maroc: Appel à la solidarité internationale avec les victimes de la répression des manifestations du 20 février

PrintE-mail

Nous publions ci-dessous un appel de nos camarades marocains de la Ligue d’Action Communiste.

Lors des mobilisations des masses populaires du Maroc, le 20 février dernier, dans les rues de tout le territoire national et du Sahara Occidental, pour protester contre le despotisme et l’oppression, l’appareil répressif royal, avec ses différents contingents, a organisé une campagne féroce de répression à l’encontre des manifestants. Il a utilisé des hélicoptères, des matraques, des gaz lacrymogènes, des balles en plastiques et des balles réelles, ainsi que des voitures de police fonçant de plein fouet contre les manifestants. Une campagne d’arrestations arbitraires, d’irruption dans les domiciles et de pillage des biens a été menée, en parallèle. Cette répression féroce s’est poursuivie le lendemain, faisant encore plus de victimes. Au moins neuf personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées. Il y a eu un nombre indéterminé d’arrestations.

Les militants de la Ligue d’Action Communiste, qui ont manifesté avec le peuple, ont été la cible de cette répression – qui est allée des intimidations et des courses poursuites jusqu’aux arrestations. Le 21 février, notre camarade Moncef Laazouzi, étudiant à l’université Mohamed Ben Abdellah, à Fès, a été enlevé par les forces de police et torturé. Plus tard, nous avons appris son hospitalisation au Centre Hospitalo-Universitaire de Fès, pour plusieurs blessures, fractures au pied et hémorragie de la rate. Ces blessures ont nécessité une intervention chirurgicale.

Ce qu’a subi notre camarade est à l’image de la répression qui frappe au quotidien l’ensemble de notre peuple, les autres courants de la gauche et du mouvement ouvrier – dans un silence médiatique total. Mais nous déclarons que malgré la répression, nous poursuivrons nos luttes jusqu’au renversement définitif de ce système exploiteur et dictatorial.

Nous appelons tous les militantes internationalistes et la classe ouvrière internationale à affirmer leur solidarité avec les travailleurs et la jeunesse du Maroc, avec toutes les victimes de la répression par l’Etat monarchique. Il faut exiger l’arrêt immédiat de la campagne d’arrestations et d’assassinats qui se poursuit sans relâche. Tous les responsables de ces crimes abjects doivent être jugés. Nous appelons à mener différentes formes de manifestations de solidarité : sit-in devant les représentations diplomatiques marocaines à l’étranger, adoption des résolutions de solidarité par les syndicats ouvriers et les organisations de gauche, de la jeunesse, etc.

Vous pouvez également envoyer vos lettres et messages de protestation et de dénonciation à ces adresses :

Premier ministre marocain Fax : 00212 537761777
This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

Ministre de l’intérieur
Fax : 00212537767404 ou 00212537761777
This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

Ministre de la justice This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

Merci nous mettre en copie de ces messages : This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

La force de la classe ouvrière est dans son union !
Travailleurs de tous les pays, unissez vous !

La Ligue d’Action Communiste (Maroc), le 25 février 2011

Home » Other languages » French