Trois militants politiques qui avaient fui la Thaïlande pour leur sécurité ont disparu. Chucheep Chivasut, Siam Theerawut et Kritsana Thapthai étaient recherchés pour crime de lèse-majesté. Selon l’article 112 du Code pénal thaïlandais, quiconque est jugé pour ce crime risque 15 ans de prison.

En mai et juin 1919, les travailleurs de Winnipeg sont entrés en lutte contre les patrons pour acquérir des droits syndicaux. Dans cette bataille, ils sont allés jusqu’à remettre en question l’autorité même de l’État capitaliste dans la gestion de la société. Aujourd’hui, les grands médias et ceux qui influencent l’opinion publique tentent de présenter le Canada comme une contrée paisible où la lutte des classes ne joue aucun rôle. En réalité, les travailleurs ont combattu par le passé et ont même perdu la vie pour défendre leurs droits, et ils n’hésiteront pas à le faire à nouveau. Cent ans plus tard, les événements de Winnipeg représentent un exemple de lutte héroïque et riche en apprentissages pour les militants de la classe ouvrière d’aujourd’hui qui font face à une nouvelle crise du capitalisme.