Face à la propagation du virus en France, le gouvernement et les grands médias appellent à « l’union nationale ». Mais cette formule creuse, même répétée en boucle, ne parvient pas à masquer les contradictions de classe qui se manifestent chaque jour un peu plus.