Le 49ème congrès confédéral de la CGT s’est réuni à Nantes du 7 au 11 décembre derniers. Le rapport d’activité des trois dernières années et le texte d’orientation pour les trois prochaines ont été approuvés à une très large majorité des délégués. Bernard Thibault, le Secrétaire Général, a été facilement reconduit dans ses fonctions. Toutes les propositions visant à doter la CGT d’un plan de lutte concret et résolu contre la dégradation constante des conditions de vie des salariés ont été écartées. Le programme de la CGT ne contient aucune mesure portant atteinte à la propriété capitaliste. Dès lors, on comprend qu’à l’issue du congrès de Nantes, la presse capitaliste encense le « réalisme » et la « modernité » de la direction de la CGT.

Le 30 janvier prochain, à Paris, le réseau Renforcer le PCF, renouer avec le marxisme tiendra sa réunion fondatrice. Ce réseau porte le nom du texte alternatif qui a réalisé 15% des voix, lors du 34e Congrès du parti. La réunion du 30 janvier, comme le réseau lui-même, sera ouverte à tous les militants et sympathisants communistes qui souhaitent y participer.